lundi 15 juillet 2013

vendredi 5 juillet 2013

Chapeau bas!



Fin d’année, remise de prix… C’est finalement  Patricia Cottron-Daubigné qui m’a devancée et obtient ce très beau prix. Je suis cependant ravie d’avoir été l’objet de ce prix et d’avoir été lue par des collégiens. Merci à Poésie en Val de Marne et aux collégiens du collège Jules Ferry de Villeneuve St-Georges (et à leur professeur Mme Karine Risselin !), dont j’ai reçu certaines lettres très touchantes !
Patricia Cottron-Daubigné : présentation

Merci aussi aux lycéens de l’Iroise à Brest et à Jean-Michel Le Baut, participant au projet i-voix : ils n’ont pas cessé de faire vivre les poèmes d’auteurs contemporains, dont les miens. Ce fut toujours un plaisir de vous entendre et  de vous lire !

En tant que jeune professeur, je suis particulièrement sensible au travail des élèves-lecteurs-poètes et admire l’entreprise colossale et ambitieuse menée par Jean-Michel Le Baut. Les chercheurs en tout genre de la fameuse « innovation pédagogique » n’auront qu’à s’incliner devant une si belle entreprise qui mêle création, travail, recherche, rencontres autour de la poésie.


Merci donc à ceux pour qui la poésie n’est pas qu’un « objet d’étude » ou un titre de « séquence ».
L’article ne dit pas quelles « compétences » ont été validées avec ces travaux, mais une chose est sûre, quelque chose a été transmis, pour de vrai.